Ariane – Stage Erasmus+ en Union Européenne

 

 

 

Durée : 4 mois, départs tout au long de l’année

Public : Demandeurs d'emploi de 18 à 35 ans, résident d'Ille-et-Vilaine ou des Côtes d’Armor

Domaines d'activité : Tous domaines (Hôtellerie, tourisme, RH, Culture, Communication…)

Frais de participation à la charge du participant :  200 €

(NDLR : l'Union Européenne octroie un soutien financier pour couvrir les dépenses sur la durée du stage)

 

 

Jeunes à Travers le Monde (JTM) propose aux jeunes en recherche d’emploi et résidant en Ille-et-Vilaine et dans les Côtes d’Armor le dispositif de stage Ariane. Ce programme européen Erasmus+ permet de bénéficier d'une immersion linguistique et professionnelle de 4 mois dans une structure d'accueil de l'Union Européenne. Une expérience de mobilité est une réélle plus-value pour une insertion professionnelle et/ou une reprise d'études/formation.
Le stage Ariane a pour objectif d’offrir une expérience favorisant le développement de nouvelles aptitudes (personnelles et professionnelles). Les participants au programme Erasmus+ témoignent d'une plus grande adaptabilité, d'une capacité d'initiative et d'une autonomie renforcée. Autant d'atouts pour un projet d'emploi ou de formation ! L'association JTM bénéficie de la charte Erasmus+ VET, un label qualité dans la gestion et la mise en oeuvre des activités de mobilité de l’éducation et de la formation professionnels.

 

Le dispositif Ariane intègre :

  •  Un accompagnement par un.e chargé.e de mission JTM avant, pendant et après le stage
  •  Une préparation au départ et au retour (interculturelle, professionnelle et administrative)
  •  Un stage en entreprise de 4 mois dans une structure de l'Union Européenne
  •  Un soutien individuel versé pour couvrir le logement, le transport, la nourriture et les assurances (entre 26 et 30 €/ jour – montant différent selon les pays )
  •  Un maintien de l'Allocation Retour Emploi / AAH / PCH / Allocation Garantie Jeunes pendant le stage
  • Une évaluation linguistique et des cours de langue via une plateforme en ligne

 

Au retour de la mobilité, vous disposerez de :

  •  Une reconnaissance européenne via un Europass Mobilité
  •  Une attestation de formation JTM (non certifiante)
  •  Un accompagnement à la valorisation des compétences

 

Louise-Anne (Belgique) "Je suis maintenant sure de moi dans mon métier de fleuriste et j'ai ce que je recherchais : la confiance en moi ! Ça y est, je peux maintenant prétendre que je suis une fleuriste professionnelle."

 

Maxime (Irlande) "Partir à l’étranger pendant 4 mois tous seul est une vraie et belle expérience. Au départ on ne peut compter que sur soi-même alors on gère tout de A à Z pour devenir un adulte. Puis au fur et à mesure on rencontre des personnes et débute un nouveau chapitre de notre vie. On se lie d’amitié avec des personnes «  « la culture du pays influence énormément l’organisation de l’entreprise. En Irlande se serrer la main est très rare. Alors au travail on se dit bonjour et on demander comment vous allez ? Ils sont très reconnaissants et respectueux. Il est très fréquent d’entendre « Lovely » ou « Thanks a million » pour remercier"

 

Rozenn (Malte) "On m’a donné l’opportunité de faire mon travail comme je le souhaitais; ma cheffe considère que faire à sa manière est plus efficace que de se plier à une seule façon de faire. J’avais donc découvert le sens des responsabilités, appris à faire des choix pour l’entreprise et à les argumenter. Dans l’équipe où j’ai évolué je me suis sentie plus à l’égale de mes collègues, et non pas considérée uniquement comme une stagiaire. Alors qu’en France, ce statut de stagiaire est très cloisonnant, il ne nous permet pas d’explorer autant notre potentiel. C’est pourquoi, à l’issue de ce stage, j’ai pu prendre du recul et me rendre compte que j’avais pris plus de plaisir et de sérieux à m’investir pour cette compagnie que pour les précédentes entreprises françaises dans lesquelles j’ai travaillé"

 

Plus d'informations : 

 

cropped-LogoJTM.jpg Logos-Ariane-PE+Erasmus+Region cd35
Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues